Savourons le Schubert tout en confidence, tendresse et nostalgie d’Adam Laloum. Depuis des Trios d’anthologie en CD et des concerts non moins mémorables (2e Trio, 18e Sonate), les affinités du jeune pianiste français avec le compositeur viennois sont de plus en plus évidentes… Son dernier disque, avec les Sonates n°18 & 19, est une merveille. Et pour le versant joyeux de Schubert (si si, il y en a un !), écoutez aussi le dernier CD de Philippe Cassard, avec notamment une 17e Sonate pleine d’allégresse et de charme viennois.

Fermer le menu