Il vient de fêter ses 30 ans. Avec sa modestie et son sourire toujours désarmants, c’est l’un des pianistes les plus doués de sa génération. Même dans des pièces faussement légères comme les 24 Bagatelles de Beethoven, Tanguy de Williencourt fait ressortir toute l’inventivité mélodique et rythmique qu’elles recèlent, avec toujours cette noblesse de ton et cette classe qui le caractérisent. Que l’on retrouve dans tous ses CDs, que ce soit en musique de chambre ou en solo.

Fermer le menu